• top 10 des spots touristiques:romain part 3 semaines en californie...

    <canvas height="33" style="left: -3px; top: -3px; width: 128px; height: 33px;" width="128"></canvas>

    Top 10 Certains spots touristiques ont bâti leur réputation sur une drogue, d'autres mêlent tourisme culturel et découvertes spirituelles. Des Andes aux clubs de Warschauer Strasse, 10 récits d'expériences narcotiques pendant les vacances

    romain-part-3-semaines-en-californie-pour-travailler-dans-une-ferme-a-cannabis

    « Comme tu passes 12h la tête dedans, tu as toujours des petits yeux ! »

    C’est où : A une centaine de kilomètres au nord de Sacramento dans la région de la « Grass Valley » où se concentrent les exploitations de marijuana en Californie.

    La drogue : En Californie, cultiver, consommer et transporter de la marijuana est dépénalisé à partir du moment où vous bénéficiez d’une ordonnance de votre médecin. Et d’après Romain, 27 ans, venu visiter la région avec une copine, « il suffit de donner un bakchich à un médecin pour en obtenir une ».

    Comment ça se passe : Si Romain est parti découvrir la Californie en septembre 2011, c’était avec « le but de trouver un taf dans la weed. » Alors le jeune homme passe du temps dans « la Grass Valley » et trouve rapidement le bistrot où viennent pointer les saisonniers. Il y fait choux-blanc mais une nuit, à 3 heures du matin, « un vieux hippie grec complètement bourré » lui propose de monter dans son pick-up et de démarrer le boulot dès le lendemain, à 8h du mat’. Banco ! Sur le coup, Romain et son amie se demandent quand même un peu où ils foutent les pieds.

    Le trip de Romain : « Tu trimes – tu commences le taf à 8h du matin et tu termines à 20h. Le truc le plus chiant, c’est de couper à raz et au ciseau les têtes de beuh. Mais ce qui est génial, c’est que tu es assis, avec vue sur les montagnes et des enceintes pour mettre la musique que tu veux. Et comme tu passes 12h la tête dedans, tu as toujours des petits yeux ! Le Grec nous a payés en weed et en dollars. En plus, tu es nourri, logé, blanchi. Et l’exploitation était tranquille : on était 5 pour 50 pieds. »

    Attention chômage ! Romain explique que ce n’est pas forcément facile de trouver du taf dans la weed quand on ne connaît personne en Californie. Une situation qui se serait aggravée à cause de la crise économique : « C’est comme pour nous avec les vendanges, c’est le plan pour les jeunes Américains qui sont en galère de taf. Il y a beaucoup de concurrence. » Romain de mettre aussi en garde contre les braquages : « Ça arrive dans plein de fermes ! »

    site source et carte interactive avec les autres spots ici :http://www.streetpress.com/sujet/98058-romain-part-3-semaines-en-californie-pour-travailler-dans-une-ferme-a-cannabis


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :