• légalisation du cannabis

    Dans la société française un fumeur de cannabis est considéré comme déviant. Nous allons donc introduire en définissant le terme de déviance à travers l’œuvre très célèbre de Howard Becker.


    Le fait de fumée de la marijuana ou cannabis (terme que nous utilisons) fait parti d'un comportement de déviance c'est-à-dire non conforme aux normes de la société.
    Dans l'étude de la déviance du grand sociologue américain, Howard Becker ''OUTSIDERS'', l'auteur annonce qu'un individu est désigné comme déviant par la société ou par un entourage.
    Être déviant fait parti d'un double processus pour Becker :

    1-Les entrepreneurs de morale définissent une action comme déviante et/ou arrivent à leur donner un caractère déviant.
    Un entrepreneur de morale est un groupe ou un individu qui a pour but d'instaurer une norme ou d'en faire respecter une, déjà existante.
    Becker dans son développement montre que les entrepreneurs de morales ont poussés la marijuana à devenir illégale aux États-Unis , par exemple.

    2-Le processus d'étiquetage
     
    Perçu comme
    déviant
    non-déviant
    obéissance
    1 - accusé à tort
    2 - conformiste
    désobéissance
    3 - pleinement déviant
    4 - secrètement déviant

    Le déviant peut être conformiste, accusé à tort, pleinement déviant ou alors décider de rester secrètement déviant.
    Ce processus donne des logiques sociales: c'est pour ça que certains acteurs sont définis comme délinquant.

    Selon Becker, un fumeur de marijuana apprend à devenir consommateur à travers plusieurs étapes, certaines sont facultatives. Ces niveaux pour devenir délinquants sont définis dans l'étude du sociologue par le terme de: carrière .
     
     
     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :