• Le cannabis au volant 30 fois moins dangeureux que l'alcool au volant

    Les opposants à la légalisation du cannabis vont devoir trouver un autre argument que celui de la sécurité routière pour défendre la prohibition du cannabis. Une étude scientifique passée inaperçue ou passée sous silence publiée en juin décrédibilise complètement leur thèse. Il suffit de lire le titre pour le comprendre.

    De plus en plus à court d'argument contre la légalisation du cannabis, les opposants à la légalisation de cette plante ont choisi comme nouveau cheval de bataille celui la sécurité routière et ont pris pour habitude de monter en épingle chaque accident grave de la circulation impliquant un consommateur et de profiter de la charge émotionnelle que peut créer pareil accident pour diaboliser autant que faire ce peut cette plante et imposer leurs visions du monde.

    Mais qu'en est-il vraiment ? Le cannabis est-il aussi dangereux qu'ils veulent nous le faire croire ? Contre toutes attentes, il semble bien que non !

    Une équipe de scientifiques s'est longuement penché sur le sujet et a fait une série de révélations hallucinantes lors de la publication des résultats de leurs travaux.

    En effet, leur étude menée parallèlement dans différents pays qui porte sur la dangerosité de la consommation de substances psychotropes au volant quelles soient légales(alcool et médicaments) ou illégales (cocaïne, héroïne, metaamphetamine, cannabis...) associées ou non, vient d'être publié sur le site internet Accident Analysys & Prevention et ses résultats sont à l'antithèse du discours tenu par les politiques de tout bord. Politiques qui martèlent sur toutes les ondes que le cannabis tue sur les routes, et se cachent derrière cet argument pour retarder la légalisation de cette plante comme c'est déjà le cas en Uruguay ou dans deux états américains.

    Cette étude met non seulement en lumière que le cannabis est de loin la substance la moins dangereuse de toutes les substances psychotropes étudiées avant de prendre le volant à l'inverse de l'alcool, bien que légal, qui est la substance la plus dangereuse.

    Autre fait marquant, et pas des moindres, il est trente fois plus dangereux de prendre le volant en ayant plus 0.8 g d'alcool par litre de sang que de prendre le volant après avoir consommé du cannabis et ce quelle que soit la quantité consommée.

    Et pour couronner le tout, dans certains cas la consommation de cannabis aurait amélioré les performances de conduite des conducteurs.

    A en croire les études publiées sur le cannabis, le risque majeur pour un consommateur semble toujours être celui de se faire interpeller.

    site source :http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/le-cannabis-au-volant-30-fois-139280


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :